Le détroit de Gibraltar.

Mardi 18 octobre 2016, 10 h,  on quitte le port en direction du détroit de Gibraltar. Le temps est brumeux. On prend notre petit déjeuner en zigzagant au milieu des cargos au mouillage et des bateaux qui entrent et sortent du port.

 

Arrivé dans le détroit,  on longe la côte Espagnole. On y voit assez bien de notre côté, mais on ne voit ni la côte Africaine ni le rail des cargos. Les deux heures de navigation dans le détroit seront ponctuées de leurs cornes de brumes…  mais on ne verra presqu’aucun cargo !

 

Un vent arrière de 12 nœuds nous pousse tranquillement vers l’atlantique. Un voilier, derrière nous, nous rattrape les voiles en ciseaux, on fait comme lui. C’est une première pour nous  et on avance bien.

Dès qu’on passe Tarifa, à la sortie du détroit, le vent se lève et la mer aussi.  On empanne, le bateau bouge, une assiette de couscous saucisse  valdingue dans le carré… Erreur de débutant… On retrouvera surement des graines de coucous pendant quelques temps ! Sur la côte, des champs d’éoliennes montrent qu’il doit y avoir souvent du vent…

 

 

Dès qu’on s’éloigne du détroit le vent se calme. On est dans l’atlantique !!! Tout s’est passé tellement vite… On a du mal à réaliser.

P1350750.JPG
Premier CNED dans l’atlantique !

7 commentaires sur « Le détroit de Gibraltar. »

  1. c’est vraiment chouette de suivre vos aventures!
    j’essaie de vous suivre sur marine traffic mais vous etes presque tout le temps hors connection enfin cela permet de voir que vous etes arrives aux canaries
    bises
    frida

    J'aime

    1. Coucou frida, j’ai déjà essayé de te répondre, mais je ne suis pas sûre d’avoir réussi…
      On est sur Lanzarote, on attend depuis trois jours que passent les dépressions… Normalement demain on part du port avec Anne-Laure pour un mouillage. On va jouer aux touristes 😉
      Gros bisous

      J'aime

  2. oh oui alors super, je suis bien d’accord avec frida ! mina a donné le lien à maman qui me l’a transmis…
    ca fait 30 ans qu’on se retrouve en pointillés…et là je crois qu’ on attendra les nouvelles du jour tout le long du périple.
    moi qui comme Escartefigue ne traverse le port qu’en large, j’ai pris un rouget ce matin, …Respect à toi Ô capitaine théo!
    profitez bien
    kiki

    J'aime

  3. Bravo les retraités pour le blog et les photos!
    Les journées semblent difficiles (pêche au gros/ coucher de soleil/plongée en eau froide/..) Nous rentrons d’une semaine sur l’eau à Venezia pour nous acclimater à la navigation sur canaux pour commencer doucement…..
    Bon courage pour la suite. Gros Bisous à vous trois.
    Catherine et Yves

    J'aime

    1. Oui les journées sont parfois difficiles… Aujourd’hui par exemple Théo était déçu car le maquereau qu’il a pêché n’était pas très gros !
      Sinon, tout se passe bien pour nous.On profite ces quelques jours de la visite d’Anne-Laure pour faire les touristes à terre ☺
      Bises à tous les deux.
      Marie-Claire et Jean-Roch

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.