Le Cap Vert

On ne visitera pas grand-chose du Cap Vert. Nous sommes arrivés à Mindelo sur l’île de Saint Vincent le 17 novembre et on doit être le 17 décembre en Martinique où Anne-Laure et Elodie nous rejoignent. On veut y être avant elles !

 

Dès que l’on débarque, on ressent un décalage. On a quitté l’Europe et nos repères. On est accueilli par des hommes qui nous proposent tous un service : nous appeler un taxi, nous conseiller un bon restaurant ou nous accompagner faire les courses… Toujours avec le sourire et un mot gentil pour nous ou pour Théo. Il y a aussi des enfants qui font la manche, mais ils sont plus insistants et dérangent… Pour la première fois on va devoir faire les formalités d’entrée dans le pays : la clearance. On passe à l’immigration puis à la police pour déclarer notre entrée dans le pays et faire tamponner nos passeports. Ils gardent les papiers du bateau qui nous seront rendus lorsqu’on fera les formalités de sortie du pays.

 

On reste 5 jours à la marina de Mindelo. On y retrouve les équipages de TUVA’U et d’HERMES et on fait la connaissance de Pascal et Cathy sur leur trimaran CHEYENNE et Stéphane et Marie sur leur Outremer 50 Light Mr HAPPY. Théo y trouve pleins de copains (beaucoup de copines surtout) et la liberté des pontons. On ne le voit presque plus, ou alors accompagné d’une ribambelle d’enfants qui remplissent le bateau, à jouer dans le carré ou à faire des acrobaties sur le filet. Leur grand jeu est de s’élancer du pied du mat en se tenant à une drisse, une sorte de balançoire un peu risquée ! Jean-Roch et moi reprenons le rythme tranquille des escales et les apéros avec les copains !

 

On guette la bonne fenêtre météo pour traverser, mais les alizés ne sont pas encore bien installés. Les discussions vont bon train sur les pontons, tout le monde ne parle que de ça et attend… J’ai hâte de partir, mais Jean-Roch et Rico ont peur des conditions météo et préfèrent attendre. Il ne fait pas très beau. Le ciel est souvent couvert et il y a quelques averses.

 

On fait deux excursions sur Saint Vincent. Un après-midi on va sur une plage en face de l’aéroport « Praia de Säo Pedro » avec Manu Anne et Olympe. Le temps est couvert, les couleurs ne sont pas très belles. De gros rouleaux déferlent sur la plage de sable blanc, Théo va jouer dedans avec Rico  et perd son masque. On le cherchera longtemps mais sans succès !

 

Un autre jour on va de l’autre côté de l’île avec Manu, Anne, Olympe, Pascal, Sandrine, Marine, Karl, Rico et Camille. Après une petite halte au bord d’une plage appelée la piscine (car protégée du large par une grande digue) « Baias das Gatas » on rejoint un restaurant à « Ponta do Galhau » où est organisée une fête avec buffet de spécialités, musique et danses locales.

 

Mercredi 23 novembre TUVA’U part pour la transat. Ils ont un routeur (quelqu’un à terre qui regarde la météo et l’analyse pour leur indiquer le meilleur trajet à suivre) qui leur confirme que les conditions sont correctes. J’aurais aimé partir en même temps qu’eux, mais Jean-Roch et Rico ne veulent pas…

Le lendemain on part pour faire un mouillage avec HERMES sur Santa Luzia, une petite île déserte proche de Mindelo. En arrivant on pêche un thazard de 1,40 m de long, notre plus belle prise à ce jour !!!  Face au mouillage, une superbe plage sur laquelle éclatent de gros rouleaux. En arrivant sur la plage un énorme rouleau passe par-dessus l’annexe… Elle est pleine d’eau et tout est trempé dedans mais heureusement personne ne s’est fait mal. Le départ sera encore plus difficile, la mer s’est levée. Sandrine y laissera ses lunettes et sa casquette… On reste trois jours et on partage de bons moments avec Pascal et Sandrine. Samedi HERMES quitte le mouillage, on se reverra aux Antilles. On voulait rester une nuit de plus au mouillage, mais un bateau des douanes vient nous déloger : on est dans une réserve naturelle, le mouillage est interdit… On retourne donc sur Mindelo pour faire les pleins en prévision de la transat.

 

On reste trois nuits au mouillage à Mindelo pour faire les pleins en vue de la Transat. Mardi 29 novembre on quitte Mindelo à 19h30. Rico nous a quitté, on fera cette transat en famille.

5 commentaires sur « Le Cap Vert »

  1. C’est encore loin l’Amérique ?
    …Tais-toi et rame !

    Alors, vous êtes arrivés ?
    On veut savoir !

    Super vos aventures, on suit tout ça sous la pluie et dans le froid de l’hiver !
    Profitez bien !
    Bises et bonnes fêtes !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.