LA TRANSAT !!!

On l’a faite !!!  Jean-Roch, Théo et moi on a traversé l’atlantique sur notre bateau TEIVA ! On est parti de Mindelo au Cap Vert le mardi 29 novembre 2016. Mardi 13 décembre, 14 jours plus tard (plus exactement 13 jours et 22 heures !), on est arrivé au Marin en Martinique.  2100 miles séparent le Cap Vert de la Martinique, on en a parcouru 2600 miles soit plus de 5000 km (on a  tiré des bords), à une vitesse moyenne de 7,8 nœuds. Ça ne vous parle peut-être pas trop, mais pour nous c’est vraiment bien !

p1400083
Notre trajectoire entre le Cap Vert et la Martinique avec le fichier météo pris au départ.
p1400082
Même trajectoire avec un fichier météo pris en cours de transat.

On a retardé notre départ du Cap Vert car les alizés n’étaient pas bien établis et on avait peur d’avoir de grandes zones sans vent. En prévision on a acheté des bidons et on a embarqué 100 litres de gasoil en plus des 320 litres contenus dans nos réservoirs. En fait, on n’a jamais eu besoin de mettre les moteurs pour avancer mais on les fera tourner au moins trois heures par jour pour recharger les batteries.

 

La première semaine de traversée les vents vents sont plutôt faibles, entre 10 et 15 nœuds.Pour nous c’est l’idéal, la mer n’est pas trop formée, on avance tranquillement à une vitesse d’environ 6 nœuds avec le Gennaker (notre très grande voile d’avant, plus facile à gérer que le spi).

 

La deuxième semaine est beaucoup plus musclée. Les vents sont entre 20 et 30 nœuds avec des rafales jusqu’à 40 nœuds dans les grains ! On va vite, autour de 9 nœuds de moyenne, on parcourt plus de 200 miles par jour (près de 400 km). La mer est agitée, avec une houle croisée. On est secoués, on navigue avec deux ris sur la grande voile et le solent réduit. Jean-Roch met son gilet et son harnais pour faire les manœuvres, avec Théo on reste dans le cockpit ou dedans. On a fait un surf à 18,8 nœuds !!! Les deux derniers jours on a trois ris dans la grande voile et le solent, on prend des grains…

 

La dernière journée on entend toutes les demi-heures à la VHF un BMS (bulletin météo spécial) avisant de vents de force 6 localement 7 avec des vagues de 4 à 5m,  pouvant aller jusqu’à 6m ! Un bateau a démâté vers Sainte Lucie, un autre s’est échoué en Martinique… Ça se mérite les Antilles !

On arrive dans la baie du Marin sous un grain, il pleut des trombes d’eau, on n’y voit pas à trois mètres ! Le bateau a du mal à avancer face au vent, malgré les deux moteurs. Dix minutes après le soleil est là.

 

 

QU’EST-CE QU’ON FAIT PENDANT UNE TRAVERSÉE ?!

Pendant la première semaine on a pêché deux gros thons, un de 69 cm et l’autre de 75 et on les a mangés à deux… Théo n’a pas voulu y goûter. Ne nous parlez plus du thon !!!

 

En traversée on contemple beaucoup. Un  jour on a vu une grosse tâche sombre qui nous suivait sous la coque bâbord. Elle s’est ensuite déplacée pour ressortir tout près de nous prendre de l’air. D’après nos livres de bord on pensait que c’était un « faux-orque », mais ça devait être un globicéphale de 5 à 6 mètres de long. Magique !

Souvent, le matin ou le soir on a  la visite des dauphins qui viennent jouer avec les étraves de TEIVA et nous offrent un spectacle d’une demi-heure ou plus.

 

Lorsque la mer est calme Théo peut s’amuser sur le trampoline ou faire de l’escalade !

 

En navigation, pour passer le temps, on cuisine, on lit, on joue, on regarde des films  et Théo fait du CNED avec Jean-Roch.

 

La plupart du temps on est seul sur l’océan, on croise très peu de bateaux… Mais deux fois on a dû se dérouter, une première fois pour éviter un superbe trois mats sous voile et une autre fois pour éviter un pétrolier. Un jour un bateau nous a contactés par VHF. C’était un monocoque Allemand qui allait sur Sainte Lucie avec l’ARC, un Rallye de plus de 200 bateaux qui font la traversée ensemble.

 

Pendant toute la traversée on a vu des oiseaux. Ils viennent pêcher autour de TEIVA. Un jour un rapace est venu se reposer sur TEIVA. Il est resté presqu’une heure. Il a bu l’eau qu’on lui a donné, mais n’a pas touché au pain.

 

On a aussi récupéré beaucoup de poissons volants le matin sur les filets. Une nuit, pendant un quart un poisson a même atterri sur mes pieds ! Arrivé au Marin on en trouvera un desséché dans l’annexe.

 

Et toute la traversée on a eu droit à de superbes levers et couchers de soleil.

 

Sinon, une transat c’est une veille permanente, et donc des quarts. On a commencé par se partager la nuit en deux. Jean-Roch allait se coucher avec Théo, je prenais le premier quart. En milieu de nuit on changeait. Pendant mes quarts je lis et je fais sonner mon tél. toutes les ½ heures pour faire un tour d’horizon. Jean-Roch arrive à se reposer un peu entre deux alarmes. Mais au bout d’une semaine à ce rythme j’étais épuisée. Je lutais pour ne pas dormir en début de soirée et je n’arrivais plus à m’endormir lorsque Jean-Roch me relayait… La deuxième semaine on s’est organisé différemment. J’allais me coucher dès 18h 30 ou 19h et on faisait des quarts de 2 à 3 h. C’était beaucoup moins fatiguant.

 

NOS PETITES BETISES…

On en a fait une belle en milieu de traversée… On a fait tomber notre gennaker à la mer !  Pas mal non ?! Comment on a fait ? Faudra nous payer un apéro pour qu’on vous le raconte ! Après une bonne demi-heure de lutte on a réussi à le  remonter sur le bateau. Il n’est même pas abîmé, juste un peu bleu par endroit (là où il a touché l’antifouling).

 

Sinon, proche de l’arrivée, Jean-Roch et Théo ont été réveillés en pleine nuit pas des litres d’eau qui leur sont tombés dessus. Ils avaient chaud et avaient ouvert le hublot pour avoir de l’air. Une grosse vague est passée par là ! Je faisais mon quart, je l’ai vue arriver et j’ai juste eu le temps de faire un bond pour l’éviter… Le lit est trempé, Jean-Roch dit à Théo de vite descendre du lit. Théo lui demande « on coule ?». On finira la transat avec un lit en moins, mais on n’a pas coulé !!!

 

QU’EST-CE QU’ON RESSENT APRES L’AVOIR FAITE CETTE TRANSAT ?!

Beaucoup de fatigue ? Oui, on ne peut pas le nier… Mais ça n’est pas ce que l’on retient.

Je suis tout simplement contente 🙂  On a réussi ! Je me rends bien compte qu’on était un peu « légers » pour une transat, mais on a toujours été prudent, on a anticipé et à l’inverse de beaucoup de bateaux, on n’a rien cassé.  J’ai savouré la première semaine et apprécié ces moments partagés en famille au rythme du soleil. Les derniers jours ont été plus difficiles. Une des dernières nuits j’ai eu peur. Le vent a forci, la mer s’est levée, et le bateau allait trop vite… Lorsque Jean-Roch s’est levé il fallait prendre un troisième ris, mais j’avais peur de faire la manœuvre… On l’a faite, ça allait beaucoup mieux après !!!

Théo à qui on a demandé si la transat s’est bien passé pour lui a répondu « oui, j’ai même pas vomi » ! Sinon, il dit qu’il adore les journées en mer, elles passent vite, on a l’impression qu’elles ne durent qu’une heure.

Quant à moi, Jean-Roch, j’ai trouvé super la première semaine, mais j’étais content d’arriver à terre. La fatigue et les conditions de navigation plus dures aidant, les derniers jours m’ont semblé longs. Il était temps qu’on atteigne notre but !! Cependant je ne me suis jamais senti en danger, même avec une mer plus formée. Le bateau a vraiment bien tenu et surfé sur les grandes vagues de l’océan. De plus la vie à trois a été cool, avec un rythme de vie tranquille, même pour les manœuvres qui n’ont pas été si nombreuses en fin de compte !

 

SI C’ÉTAIT À REFAIRE ?     Pas tout de suite !!!

ET LE PACIFIQUE ?!     Pas tout de suite non plus… Mais pourquoi pas ?!

13 commentaires sur « LA TRANSAT !!! »

  1. Ouahouh!!! Vous êtes trop forts👏Félicitations à tous les 3, vous êtes très courageux, de vrais capitaines.. Vous nous régalez sur Teiva entre les récits, les photos et vos superbes aventures. Profitez d’un bon repos et d’un bon réveillon martiniquais avec Anne Laure et Élodie…. Joyeux Noël à tous 5🎉🎁🎄
    Gros bisous des Alpes 😘
    Nadine

    J'aime

  2. Alors là bravo, chapeau,congratulation…., on a lu avec passion votre aventure. C’est vraiment super, ce week end Thomas Coville a terminé son tour du monde en 49jours….ça vous donne pas des idées ????.bravo à vous et bonnes fêtes de fin d’année. Patrick , Christine,Jules ,Emma. Bon anniversaire MC….

    J'aime

  3. Forza ! bravo à vous trois
    le rapace tout maigrichon, on dirait un faucon crecerelle (si c’est bien ça, ça lui fait bien loin de chez lui, lui aussi). La prochaine fois offrez lui un poisson volant , il pourrait le prendre pour une chauve souris!
    bon anniversaire, bonne année, bon vent,…

    J'aime

  4. Chapeau les amis.je ne vous cache pas que j’aurais adoré partager cette traversée 😭😭😭😭😭
    Nous sommes fiers de vous .maintenant profitez bien de tous les trésors des Antilles.bonnes fêtes des cherubini.bisouuu

    J'aime

  5. Marie claire, Jean Roch, Théo, c’est incroyable je viens de me rendre compte qu’il existait des engins volants (avions je crois) capables de faire Marseille Fort de France en à peu près 8 heures !!! si si !!
    Vraiment si on s’en était aperçus avant vous n’auriez pas eu besoin de faire tout cela.TOUT CA POUR RIEN……Franchement c’est bête!! pour autant je constate que vous n’avez pas eu une seule fois l’occasion de croiser un boeuf ( donc pas de côte de boeuf au feu de bois et de toutes façons il n’y a pas d’arbres non plus…..), ni un cochon ( donc pas de figatellu grillé ).Mais quel est donc l’intérêt de ce périple???? BOUH MI ????
    Vous nous avez bluffés, FELICITATIONS ET GROS BISOUS A VOUS TROIS !!!! ENJOY

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.