Petite Terre

Lundi 20 mars 2017 c’est le grand départ ! On ne va pas bien loin, mais on reprend la mer sur TEIVA après 5 longues semaines de pause…  Ça fait drôle ! Flo. qui est arrivé la veille en Guadeloupe fait partie de l’aventure.  Cap sur Petite Terre, à deux heures seulement de Saint François.

 

Le vent n’est pas au rendez-vous… Avec un vent de face d’à peine plus de 10 nœuds on n’avance pas… Qu’à cela ne tienne, on affale tout et c’est au moteur que l’on rejoint Petite Terre en deux heures.

Pendant la traversée Jean-Roch voit un jet d’eau en direction de Marie Galante, il y a deux baleines à tribord !  On les observera (de loin) durant  un long moment, avant qu’elles ne plongent et disparaissent.

 

Petite Terre est une réserve naturelle constituée de deux petites îles, dont une seule est accessible (celle à droite sur les photos). Le mouillage se fait sur bouée entre les deux îles, il est interdit de  jeter l’ancre. On est protégé de la houle du large par une barrière de corail. L’accès au mouillage se fait par une passe relativement large, mais qui peut s’avérer dangereuse lorsqu’il y a trop de mer, car les vagues déferlent dans la passe.  Nous avons deux jours de beau temps, on en profite !

 

Arrivé à notre mouillage on mange, certains font la sieste (je ne nommerai personne…), Théo fait quelques plongeons et on part faire un tour à terre lorsque tous les bateaux de touristes sont repartis. L’île est à nous !

 

Petite Terre abrite la plus grande concentration d’iguanes de Guadeloupe (le tiers des iguanes de Guadeloupe !). On en croisera tout au long du chemin qui nous mène au petit phare et aux falaises qui surplombent des souffleurs.  Au bord de l’eau, depuis la plage où l’on a débarqué, Théo voit passer un petit requin citron ! Le lendemain en allant nager vers la barrière de corail on verra un gros barracuda, une tortue, quelques gros poissons que l’on ne connait pas  et Flo. verra une grosse langouste, mais il ne l’a pas prise. Tant pis…

 

IMG_2108

Mardi, en début d’après-midi  on largue les amarres pour arriver à Saint François avant la nuit. On n’est pas encore près à franchir la passe de nuit !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.