Marie-Galante avec Flo, Rémi et Noémie

Le 26 mars 2017, un petit peu plus tard que VENT D’AILLEURS, nous larguons les amarres direction Marie-Galante. On a préparé le Gennaker car il devait y avoir peu de vent, mais on ne pourra pas le mettre car ça souffle… du coup on avance bien !

À la demande du capitaine Théo on met la ligne à l’eau,  et on attrape un poisson, le premier en navigation depuis la transat ! C’est un Barracuda, un poisson comestible, mais il contient parfois une toxine ( la ciguatera ) qui peut s’avérer dangereuse pour l’homme, alors on l’a rejetté à la mer… On est un peu déçu, mais l’équipage a apprécié la prise 🙂

 

On fait une petite pause à l’Anse Canot, face à une très jolie plage et après un petit repas et un gros bain on repart direction Saint-Louis.

 

On jette l’ancre face à « Chez Henri », les Ti ’Punch  y sont très bons ! Puis on ira se régaler dans un petit restaurant en bord de mer « la Baleine Rouge » (merci Rémi et Noémie 🙂  ).

 

Le lendemain matin toutes nos troupes partent à la découverte de l’île en voiture. Une première halte nous conduit à l’habitation Murat, un écomusée aménagé dans une ancienne usine de fabrication de sucre. On y retrace l’histoire de la colonisation des îles Antillaises et de l’esclavage.

 

On quitte l’habitation Murat à 12h30. Au grand désespoir de Flo, il est trop tard pour aller visiter la distillerie Bielle qui ferme à 13h, mais ça fait le bonheur de Théo qui est affamé et qui ne rêve que d’une chose, manger !

On se pose dans un petit restaurant en bord de mer, face à la plage de la Feuillère, juste avant Capesterre. C’est une des plus belles plages que l’on ait vue dans les Antilles depuis notre arrivée… Sable blanc, cocotiers, barrière de corail et pour couronner le tout, il n’y a personne ! Seul Théo s’y baignera, on a encore beaucoup de choses à voir, on ne veut pas trop traîner.

 

Avant de retourner au bateau on fera trois petites haltes pour aller voir les falaises de la côte nord-est de Marie-Galante, Gueule Grand Gouffre, et prendre un dernier bain à la Plage de Moustique, face au premier mouillage que l’on avait fait la veille.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.