Une semaine en Guadeloupe avec les filles… attention les poissons !!!

Ça y est, Anne-Laure et Elodie (les grandes sœurs de Théo) viennent de rentrer en métropole après une semaine passée sur TEIVA.  On se retrouve bien seul… mais avec plein de beaux souvenirs 🙂

Lorsqu’elles étaient venues nous voir à Noël en Martinique, on arrivait juste de la transat, un peu fatigué (beaucoup même !) et pas encore très sûr de nous.  Aussi, on n’avait pas trop fait de mouillages. Cette fois ci, elles ont eu droit à une vraie semaine de croisière sur TEIVA !  Même si on a encore beaucoup à apprendre, on a fait du chemin 🙂

Une semaine en Guadeloupe avec les filles :

 

Saint François

Samedi 22 avril 2017, 14h20, Anne-Laure et Elodie arrivent à Pointe à Pitre… un peu avant nous ! L’organisation n’étant pas notre plus grande qualité, on a attendu samedi matin pour faire le plein de fuel du bateau et les courses pour la semaine à venir.  On n’est parti qu’à 14h de Saint François, alors que l’aéroport est à une heure de route… Mais on a été sauvé par les bagages et nous sommes arrivés justes à temps pour les accueillir 🙂

En fin d’après-midi nous sommes tous sur TEIVA et les filles découvrent le lagon de Saint François où nous avons passé beaucoup de temps après l’accident de Jean-Roch.

 

Dimanche 23 avril 2017 c’est Pâques sur TEIVA 🙂   Oui, je sais, pour vous c’était la semaine d’avant… mais il a fallu du temps aux cloches pour arriver en Guadeloupe 🙂 Aussi ce matin,  Théo accompagné de ses sœurs, part à la chasse aux œufs sur TEIVA ! Puis on part tous au marché pour l’approvisionnement en produits frais avant le grand départ.

 

 

Petite Terre

Lundi 24 avril 2017 on lève l’ancre direction Petite Terre. Ça n’est pas bien loin, mais face au vent… Avec Flo on avait vite mis les moteurs pour éviter de tirer des bords, on sera plus courageux cette fois ci et c’est à la voile que l’on atteindra notre but 2h30 plus tard (mais je ne suis pas sûre que cet élan de courage soit apprécié à sa juste valeur par Anne-Laure et Elodie !). Et cette fois, pas de baleine en vue 😦

 

On restera une nuit à Petite Terre, le temps de faire un apéro au champagne (ça faisait longtemps !), quelques snorkeling (rencontre avec un requin pour Anne-Laure et Théo !) et une balade à Terre (vous vous souvenez, c’est à Petite Terre qu’il y a la plus grande concentration d’iguanes de Guadeloupe). Vous connaissez déjà tout ça, mais vous aurez quand même droit à  ‘’ quelques ‘’  photos  🙂

 

Voici trois petites films de nos exploits en snorkeling :

Théo, Anne-Laure et le requin :

 

Snorkeling à Petite Terre :

 

La balade de la tortue :

 

 

Marie Galante

Mardi 25 avril 2017 on quitte Petite Terre en début d’après-midi, direction Marie Galante. Une heure et demie après notre départ,  ça mort, on remonte un thon !

 

En trois heures on rejoint l’Anse Canot où l’on passe notre première nuit, face à une jolie plage de sable banc.

 

Mercredi c’est en voiture que l’on part à la découverte de Marie Galant, au départ de Saint Louis. Une première halte nous conduit à la distillerie BIELLE que l’on n’avait pas pu visiter lors de notre précédant passage et on quittera les lieux les bras bien chargés (enfin, surtout ceux des filles 🙂 ) !

 

On reprend la route direction Capesterre et sa superbe plage de la Feuillère, où Théo se fera un copain, Baptiste. On mangera dans un petit restaurant au bord de la plage avec ses parents, ils viennent de Doussard, au bord du lac d’Annecy. Le monde est petit non ?!

 

La journée est bien avancée, il nous reste à montrer Geule Grand Gouffre à Anne-Laure et Elodie avant de rejoindre TEIVA.

 

Les Saintes et la pêche miraculeuse !!!

Jeudi 27 avril, c’est sous un ciel gris qu’on lève l’ancre et une petite heure après notre départ, ça mort ! Vous nous portez chance les filles 🙂  On est sous gennaker et on avance vite, il faut ralentir le bateau. Pendant que Jean-Roch se bat avec le poisson sous les yeux de Théo, avec les filles on enroule le gennaker.  Le poisson semble gros, il fait d’énormes sauts hors de l’eau. Anne-Laure dit avoir vu un espadon, on n’y croit pas… (on en rêve depuis notre départ de la Grande Motte il y a de ça 7 mois !).  C’est un superbe voilier (ou sailfish), de la famille des Marlins que l’on ramènera sur la jupe bâbord de TEIVA. On n’en revient pas !!! Il est plus grand que Théo et magnifique. Mais on n’aura pas la chance de le déguster en rillettes (Théo adore les rillettes de marlins). Alors qu’il semblait fatigué et que Jean-Roch le maintenait avec la gaffe il a effectué un ultime saut qui l’a libéré de la gaffe et de l’hameçon et lui a rendue sa liberté ! Souhaitons qu’il ne soit pas trop blessé et qu’il s’en sorte. De notre côté, le moral est au plus bas, Théo est désespéré 😦  On a perdu notre plus belle prise de pêche et notre gaffe (on a bien essayé de faire demi-tour pour la récupérer, mais c’était peine perdue…).

 

À notre arrivée on s’amarre à une bouée, dans la superbe baie des Saintes, en face de la maison du docteur. Pour se remonter le moral, faute de marlin, on se fait au barbecue le thon pêché il y a deux jours. Merci Fanfan et Mathis pour le Barbecue jetable, on ne l’avait pas encore utilisé !

 

Après une petite sieste réparatrice, on part en direction de la plage de Pompierre. Du ponton des annexes on assiste au ballet des pélicans qui plongent dans l’eau à quelques mètres de l’annexe. Arrivé sur la plage, on investit très rapidement un des petits abris installés en bord de mer, non pas pour se protéger du soleil… mais de la pluie. Seul Jean-Roch aura le courage de se baigner, il fait froid !

 

La pluie ne s’arrête pas… et c’est trempé jusqu’aux os que l’on arrive au café de la marine. Didi a bien mérité le mojito dont elle rêve depuis son arrivée en Guadeloupe (et Théo son youtube) 🙂

 

Le lendemain il pleut sans discontinuer et on ne fera qu’un petit tour dans le bourg avant de s’abriter à nouveau au café de la marine (pour la plus grande joie de Théo !) Ensuite, on se fait un dernier petit restaurant, avant de larguer les amarres.

Le départ

Vendredi après-midi on quitte les Saintes et sa grisaille, après avoir reçu sur TEIVA trois petits mousses et leur maman. Ils nous ramènent notre parapluie qui avait atterri entre leur bateau et leur annexe ! Elodie l’avait mis à sécher la veille sur le pont…

214c

 

Dès la sortie de la baie des Saintes le bateau est pris en charge par les filles, sous les encouragements de leur frère… et c’est sous Gennaker qu’elles nous amènent à Rivière Sens 🙂

 

Arrivé à la nuit tombée, on jette l’ancre face à la petite plage de sable noir. On a juste le temps de ranger le Gennaker et d’admirer le coucher de soleil.

 

Samedi matin on récupère notre voiture de location. Anne-Laure et Elodie ont le temps de faire quelques emplettes au marché de Basse Terre puis on prend la direction de Pointe à Pitre. La semaine se termine déjà… mais quelle semaine ! La prochaine fois on se verra à Lyon les filles 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.