Va-t-on réussir un jour à quitter Sainte Anne ?!

Ça y est, la voile est réparée et le guindeau fonctionne, on peut partir !!!

Je devine votre air étonné… elle avait quoi la voile ? Et le guindeau, Jean-Roch ne l’avait-il pas réparé à l’anse Chaudière il y a quelques temps ? Mais souvenez-vous, la vie n’est pas un long fleuve tranquille sur TEIVA 🙂

De retour de notre escapade sur la côte au vent Jean-Roch a remarqué que la voile était un peu déchirée. Oh, pas grand-chose… mais quand même ! J’ai donc sorti mon attirail de réparation, mais surprise, je n’ai pas de fil ! Heureusement Isabelle et Gilbert ne sont pas bien loin 🙂  Après quelques essais infructueux de notre « machine à coudre manuelle » je finis par recoudre la voile à la main. Mais je ne suis pas très satisfaite du résultat… Après avoir demandé conseil à un professionnel, on se plie à son verdict, il faut démonter la voile pour la lui amener et ça n’est pas une mince affaire ! Encore quelques heures de travail en perspective… Heureusement, lorsque l’on a plié la voile Théo était là pour sauter dessus en cas de fort coup de vent 🙂  Ensuite, Francis et Stéphane (d’EDEN et d’ESCAPADE) ont joué les gros bras. Elle ne doit pas faire loin des 100 kg cette grande voile !

 

L’étape réparation n’aura pas été superflue, le voilier en a eu pour 5 h de travail. En plus de réparer la déchirure il a fait une révision complète de la voile et apparemment il y avait du boulot ! Notre grande voile est maintenant comme neuve, il n’y a plus qu’à la remettre en place. Tout ça bien sûr entre deux grains et avec de forts vents (sinon ça ne serait pas drôle !), mais on y arrive sans trop de souci (avec quelques frayeurs tout de même…) grâce à l’aide de Francis et Théo 🙂

 

Et le guindeau ?! Et bien après l’avoir réparé un certain nombre de fois, il continuait à dysfonctionner… C’était d’ailleurs assez déprimant 😦  Jean-Roch et Gilbert ont donc entièrement démonté le moteur et ça n’a pas été une mince affaire. Les vis étaient complètement bloquées et ils ont dû utiliser une perceuse pour en venir à bout ! Ils ont fini par l’avoir ce satané guindeau et ils ont trouvé l’origine de tous nos problèmes : les charbons (ou tout du moins ce qu’il en restait !). L’intérieur du moteur était plein de poudre noire et de morceaux de charbon… Après un bon nettoyage de l’intérieur du moteur, le plus dur a été de trouver de nouveaux charbons, mais Jean-Roch a fini par y arriver. Ce ne sont pas les mêmes, mais il a l’air content, c’est l’essentiel non ?! Remonter le moteur du guindeau n’a pas été tout simple non plus. Jean-Roch, devenu par la force des choses un expert en guindeau, a réussi l’épreuve de nuit, avec comme objectif de quitter Sainte Anne le lendemain matin. Avant d’aller se coucher, il teste donc son guindeau, mais tout disjoncte sur TEIVA 😦

Le lendemain matin, au lieu de quitter Sainte Anne, Jean-Roch s’atèle à nouveau sur le guindeau, aidé de Francis. Mais cette fois, avant d’avoir eu le temps de le tester, tout disjoncte lorsqu’il met en route le dessalinisateur 😦  C’est grave docteur ?!

Stéphane vient à la rescousse et aidé de Jean-Roch et supervisé par Francis il commence à tester tout le circuit électrique de TEIVA. C’est incompréhensible ! Le point positif : le guindeau fonctionne 🙂 , mais régulièrement, sans que l’on arrive à en définir la cause, tout disjoncte 😦  Et lorsque ça a disjoncté, on n’arrive plus à remettre le jus. Un moment plus tard (10 min, 5 min ou 1/2 h…), ça redémarre tout seul ! Notre électricien préféré, David, à qui Jean-Roch demande conseil,  n’est pas très rassurant lorsqu’il nous dit que l’on est dans le pire cas de figure qui puisse se présenter… Une panne dont on n’arrive pas à identifier la cause (Ah, TEIVA… tu nous mets à rude épreuve en ce début de saison…). À presque 14 h, après une petite bière réparatrice, notre équipe quitte TEIVA et tout fonctionne 🙂 mais pour combien de temps ?!

 

Puisque ça fonctionne, on peut quitter Sainte Anne ?! Pas tout de suite… Il faut remettre en place tout ce qui a été démonté pour avoir accès aux circuits électriques. Et puis, entre nous, on n’a pas tout à fait fini d’installer la grande voile… et il faut fixer le guindeau. Mais là, on n’a plus trop le courage de s’y mettre !

ESCAPADE lève l’ancre dans l’après-midi, quand à EDEN, il ne partira que le lendemain matin… Ils ont tous les deux décalé leur départ de quelques jours pour nous aider. Merci beaucoup les copains 🙂

Quand à nous ?! On espère lever l’ancre demain matin à l’aube (vendredi 26/01/2018). Mais ne le répétez à personne, le problème électrique n’est pas résolu…

 

P.S. : Louis, si tu lis cet article, tout bien réfléchi on veut bien avoir les coordonnées de cette dame de Villanova qui enlève le mauvais œil 😉

10 commentaires sur « Va-t-on réussir un jour à quitter Sainte Anne ?! »

  1. Vous commencez à me faire peur avec votre mauvais œil… Aurez-vous la patience d’attendre de rentrer à Villanova?
    Pour une réponse plus rapide, j’ai cherché sur Internet :
    1/ Se tourner vers Allha semble une bonne solution, mais papa ne va pas aimer du tout!
    2/ Le feng-shui en est une autre. Il faut alors laissez la chance entrer et circuler. En Feng-shui on appelle cette énergie vitale ce flux invisible qui traverse et anime les êtres humains le Chi (QI). Pour cela aérez au maximum (simple sur un bateau), et suivez les autres conseils du Feng-shui, triez, jetez tout ce qui est inutile : désencombrez-vous (je me demande s’il faut y voir une référence à Teiva…).
    Bon courage et surtout continuez à nous envoyer de vos nouvelles.

    J'aime

  2. Salut à tous les 3 !
    Mais oui, on continue à suivre vos aventures régulièrement !

    Ben, ouais, on dirait bien que vous l’avez toujours (l’œil) ! Et gros !

    Pourtant, après vos dernieres péripéties, on a essayé de vous le faire partir avec les méthodes du sud-ouest.
    Le soir de Noël, on a sacrifié à votre santé le foie d’un canard gras arrosé d’un jus de raisin blanc et fermenté (Sauternes ou Monbazillac) mais visiblement, ca n’a pas suffit !
    Ca sera une occasion pour recommencer !
    C’est peut être la distance qui est trop importante.
    Essayez ma méthode du sud-ouest sur place, et vous me direz si ca va mieux ! On doit bien trouver ce qu’il faut là-bas !

    Je vais quand même demander à ma mère qu’elle en parle à la voisine, la prochaine fois quelle monte à Villanova ! Ca peut pas faire de mal !

    Maintenant, je pense que vous avez aussi besoin d’un bon électricien !

    Bon courage !

    J'aime

    1. Vous êtes toujours de bon conseil 😉
      On va bien sûr commencer par la méthode du Sud Ouest qui me parle bien 😊 , on n’écarte pas l’intervention de Michèle à Villanova, mais pour mettre toutes les chances de notre côté on va faire intervenir un électricien 😁
      Un gros bisous à tous les quatre 😚😚
      Et pour garder le moral on continu les ti’punch !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.