Avis de grand frais sur Malendure !

Arrivé le lundi 5 février 2018 à Malendure, on y restera un dizaine de jours. Le mouillage est beau, les fonds sont riches et on  y fait de beaux snorkelings. LOTUS et VENT D’AILLEURS sont tout près, ce qui nous vaut quelques belles soirées sur l’un ou l’autre des bateaux 🙂  Théo a retrouvé Violette et Lilas et fait de belles batailles de pistolets à eau !  Et pour ne rien gâcher, il y a des commerces tout près et même une laverie 😉

Photos du mouillage faites avec un drone par Elodie de LOTUS

 

Et dans un aussi beau mouillage, le capitaine est heureux !!!

 

On y fera aussi deux belles rencontres. Olivier et Monique qui ont construit une maison sur les hauteurs de Malendure et ont leur catamaran au mouillage dans la baie. Ils sillonnent les Antilles depuis deux ans et nous donnent quelques conseils pour les îles du nord. Et aussi Jérémy et Tatiana, avec Théodore qui a l’âge de Théo et Quentin qui a 6 ans. Partis il y a moins d’un an sur INFINITY, un OUTREMER 45 nouvelle génération, ils se donnent 1 an ½ à deux ans de parenthèse dans leurs vies professionnelles, direction le Pacifique. On espère se recroiser dans les îles vierges Britanniques.

Rencontre de deux OUTREMERS 🙂 

7

 

C’est dans ce bel endroit, qui semble si paisible, que nous avons dû affronter les plus forts vents que l’on ait connus au mouillage… Dimanche 11 février 2018, avis de grand frais sur Malendure ! Un BMS (bulletin Météo spécial) est en cours jusqu’à mercredi soir. Le vent se lève dès le dimanche matin, pour atteindre presque 100 km/h en rafales ! Ça fait drôle !!! Sur tous les bateaux il y a quelqu’un dehors qui surveille que son bateau ne dérape pas, mais aussi que celui devant lui ne dérape pas ! Notre drapeau Corse n’y résistera pas 😦 , mais heureusement, Elodie de LOTUS m’en fabrique un encore plus beau que le premier ! MERCI ELODIE 🙂

Heureusement, il y a LOTUS et VENT D’AILLEURS pour nous rassurer. Julien va même plonger pour vérifier que notre ancre est bien accrochée. Et la tablette est allumée sur l’application ANCHOR, qui sonne une alarme si TEIVA sort du cercle défini autour de son ancre.

Une fois encore je n’ai pas réussi à rendre en image la force des éléments… Dans les plus fortes rafales, les embruns qui se forment à la crête des vaguelettes s’envolent en formant des nuages blancs qui glissent à la surface de l’eau. C’est à la fois impressionnant et magnifique !

 

Jean-Roch devait aller à terre pour faire une lessive et un petit avitaillement, car Christophe, Nathalie, Fantine et Justine arrivent sur TEIVA pour une semaine, mais il hésite à quitter le bateau (et je n’ai pas envie de rester seule à bord !). En fin de matinée il y a une petite accalmie, on demande à Julien de conduire Jean-Roch pour qu’il y ait toujours quelqu’un à bord de TEIVA !

 

La conclusion de tout ça ? On peut faire définitivement confiance à notre superbe ancre toute neuve 🙂

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.