Une belle rencontre aux B.V.I. :-)

Jeudi 15 mars 2018 nous quittons les Baths, direction ANEGADA, l’île la plus au nord des B.V.I.  On l’atteindra en un peu moins de 3 h de navigation sous gennaker. Il n’y a pas plus de 15 m de fond sur plus de 10 miles qui séparent VIRGIN GORDA et ANEGADA, l’eau est turquoise, c’est magnifique !

0

 

L’arrivée se fait par une passe étroite entre des barrières de corail. Le chenal d’accès est balisé, mais les fonds ne dépassent pas 2 à 3 mètres. On n’a pas l’habitude…

Beaucoup de bouées payantes sont installées et la zone de mouillage sur ancre est limitée. On continue le chenal vers le nord-ouest pour aller jeter notre ancre au plus près de la plage. Il est conseillé d’approcher le mouillage par bonne visibilité, mais l’eau est laiteuse, on n’y voit pas à plus de 10 cm de profondeur ! On va tout doucement, les yeux rivés sur le sondeur. On passe par des fonds d’à peine plus d’un mètre… On n’aime pas trop !

1

2 (2)
TEIVA au mouillage à ANEGADA

 

 

La manœuvre pour se mettre face au vent et jeter l’ancre est difficile… Y a-t-il trop de vent ? TEIVA n’est pas très conciliant 😦  L’ancre est enfin jetée, mais je trouve que l’on est trop près du bateau d’à côté… Allez, on recommence ! Mais je n’arrive plus à passer la marche arrière sur le moteur tribord… Après plusieurs essais infructueux on se rend à l’évidence, on a un problème !!! Et mer…credi. Jean-Roch va dans la cale moteur, il y a bien un problème avec le câble qui commande l’inversion des moteurs. Le moteur tribord est bloqué en marche arrière ! (et oui Domy, il se passe toujours des choses extraordinaires sur TEIVA 😉 ). Lorsque j’accélérais en marche avant, le moteur allait en marche arrière… On comprend mieux les problèmes rencontrés lors de la manœuvre !

On déplace quand même TEIVA en n’utilisant que le moteur bâbord cette fois ! On est maintenant bien positionné, Jean-Roch et Julien regarderont ça de plus près ce soir. Le câble s’était décroché au niveau de la poignée de commande. Plus de peur que de mal ! Après un petit exercice de contorsionniste fait par Julien, tout est remis dans l’ordre 🙂

 

Au mouillage l’équipage de LOTUS retrouve un bateau de voyage qu’il a rencontré à Deadman Bay sur PETER Island après notre départ : Olivier, Emilie et leurs deux enfants Virgile (9 ans) et Baptiste (6 ans 1/2). Ils font une parenthèse de 6 mois sur JUST A DREAM, un lagoon 400 qu’ils ont loué au Marin en Martinique.

Les présentations sont faites, les enfants passent un grand moment à jouer sur la plage et on finit tous à l’apéro sur JUST A DREAM ! Théo et Virgile papotent longtemps ensemble dans la chambre (et oui, sans tablette !), ils s’entendent très bien. Quant aux grands, nous passons une très agréable soirée, on a fait une belle rencontre aux B.V.I.  🙂  Théo et Virgile sont déçus de devoir se quitter si vite, demain chacun repart de son côté… JUST A DREAM redescend tranquillement vers la Martinique (la parenthèse se termine bientôt), alors qu’avec LOTUS on continue vers le nord.

 

Pour ce qui est d’ANEGADA, on n’a pas été emballé… L’île est souvent comparée à BARBUDA que l’on avait adorée l’année dernière. Nous, on ne l’a pas trouvée aussi belle… Il faut dire que les plages ont été abîmées par Irma. De plus, la houle des derniers jours a tellement remuée la mer qu’elle est laiteuse (adieu les dégradés de bleu…). Les bords de la plage où l’on est allé sont vaseux… Bref, on n’a pas du tout envie ni de marcher dans l’eau, ni de se baigner 😦

Le guide PATUELLI indique que plus à l’ouest, en contournant la barrière de corail, se trouve une des plus belles et sauvages plages des B.V.I. . Les conditions météo ne nous permettent pas d’aller le vérifier… (il faudra que l’on revienne !).

À terre, derrière Setting Point, on trouve quelques petites boutiques d’articles divers et de souvenirs, un peu de ravitaillement si besoin, mais rien d’extraordinaire.

 

Vendredi matin on lève l’ancre, direction GORDA SOUND, au nord de VIRGIN GORDA. C’est un grand lagon, protégé du large par des barrières de corail et des îles. Nous jetons l’ancre face à PRICKLY PEAR Island (un ancien repaire de pirates 😉 ), sous VIXEN Point.

24 (0)

 

Face à nous il y avait un petit restaurant, mais nous n’irons pas y manger des langoustes… Irma nous a devancé 😦

 

Nous allons faire un petit tour en annexe dans EUSTATIA SOUND, c’est la désolation ! Presque 6 mois après le passage d’Irma, alors que la prochaine saison cyclonique approche, tout reste à faire…

 

De retour sur TEIVA on a une très belle surprise, l’équipage de JUST A DREAM arrive !!! Théo est aux anges 🙂  On va en profiter au maximum ! Ce soir, c’est apéro sur TEIVA et demain on partira un peu plus tard pour que les enfants puissent encore se voir.

IMG_5057
« Bon vent » JUST A DREAM 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.